Le signalement des photos de nu sur Facebook

On sait que Facebook n'aime pas beaucoup les photos de personnes nues ou en petite tenue. Cachez donc ce sein que je ne saurais voir !

Le réseau social préféré des jeunes de 7 à 77 ans est, par contre, bien plus laxiste lorsqu'il s'agit de photos ou de vidéos montrant des actes de violence tels que, par exemple, cette fameuse vidéo d'un groupe de jeunes filles idiotes qui, en Allemagne, s'amusent à frapper une autre jeune fille qui était simplement en train de lire un livre ou celle de ce jeune homme intelligent qui jette une chèvre du haut d'une falaise, "pour rire" ...

Il est clair que l'Amérique bien-pensante a un sérieux problème avec la nudité. Le corps, c'est mal. Ils ne sont pas les seuls à partager ce mode de pensée. En Egypte, par exemple, une loi interdit non seulement de montrer des corps dénudés dans les films mais même le baiser est interdit. De fait, dans de nombreux pays sous-développés dont font partie les Etats-Unis, il n'est pas rare que, lorsqu'une scène de baiser apparaît à la télévision, on s'empresse de changer de chaîne pour ne pas traumatiser les pauvres enfants qui sont susceptibles d'être choqués par toute manifestation d'amour !

Il va bien sûr de soi que ces mêmes enfants, qui pourraient donc être profondément choqués par la vue d'un petit bisou ou, pire encore, d'un corps nu (que ce soit celui d'une femme ou d'un homme ... bien qu'une femme, apparemment, ce soit encore pire), ne le sont nullement lorsqu'ils passent des heures à jouer à des jeux d'ordinateurs extrêmement violents. Et vas-y que je te massacre une bonne dizaine de gens et que je fasse gicler le sang de la tête de telle ou telle personne !

Je pense sincèrement que nous avons là un sérieux problème. La violence est banalisée. Le sexe, l'amour, l'érotisme, le corps sont, par contre, choquants. Désolé mais non.

En réalité, ce qui est réellement choquant, c'est cette inversion des valeurs qui relève de la bêtise humaine dont on sait qu'elle est infinie. Non, un corps nu, ce n'est pas choquant. Ce n'est, certes, pas toujours joli lorsqu'il n'est pas bien entretenu mais, qu'on le veuille ou non, vous allez vivre avec lui jusqu'à ce que la vie vous quitte ... Il fait partie de nous. Nous sommes nés avec lui. Vous trouvez cela malin, vous, de ne pas aimer ce qui fait partie de vous ? De ce que nous avons tous depuis notre naissance ? De ce qui est naturel ?

Ne nous y trompons pas : cette aversion pour la nudité n'est pas un comporteme